Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Pour en finir avec Porto

Pour en finir avec Porto

Des images ramassées, pêle-mêle dans de cette ville de Porto, cueillies comme un poignée de cailloux disparates que l'on tenterait de retenir pour les jours d'hiver, que l'on voudrait partager tant qu'ils brillent encore de l'eau de l'océan et partager...

Lire la suite

Porto, une ville sous les ponts...

Porto, une ville sous les ponts...

Porto compte cinq ponts. Autant de possibilités de traverser le Douro, de surplomber la ville. Choisir le bon côté du fleuve pour regarder la lumière jouer avec les façades. Tel est l'enjeu pour le rêveur. Se trouver sur la bonne rive au bon moment. On...

Lire la suite

Köln...En courant d'air.

Köln...En courant d'air.

Le niveau du maçon, ici, c'est plutôt la bière dans le verre. Et le niveau semble être la bonne mesure. Même les nuages se laissent prendre par la géométrie nerveuse des bâtiments. L'angle domine. Au moins à première vue. Passage en courant d'air, passage...

Lire la suite

Majestic tango...à Porto

Majestic tango...à Porto

Hors du temps, cette ville. Hors des lieux même, tantôt italienne calme, tantôt turque chrétienne, parfois hispanisante azurée, aujourd'hui presque argentine dans des couleurs bistres. On agite son éventail, on se regarde. Café majestueux qui transmet...

Lire la suite

Porto verde, botanica..

Porto verde, botanica..

A quoi pense-t-il donc maintenant? Porto verde, oui, Porto verde, après Porto bleu. Chaleur étouffante sur sa ville désordonnée. Ou trouver la tiédeur ? Incroyable verdure. Des jardins nécessaires pour qui souhaite trouver une brin de fraîcheur quand...

Lire la suite

Azulejos et tatouages.

Azulejos et tatouages.

Les murs des églises de Porto sont souvent colorés de carreaux de céramique bleu azur qui a donné son nom aux azulejos. Je n'ai pas d'avis précis sur le sujet; du respect pour le travail de ces artistes méconnus, mais surtout, j'ai aimé, dans cette ville...

Lire la suite

Porto, de dos...

Porto, de dos...

Peut-être nos dos parlent-ils mieux que nos visages de nos vies rêvées. Peut-être nos dos donnent ils à lire ce que nos faces tentent de cacher derrière leurs mimiques équivoques. Peut-être d e l'autre côté du fleuve, les femmes, les hommes, les enfants...

Lire la suite

Les dames du marché.

Les dames du marché.

Tu ne sais pas pourquoi, mais qu'importe. Les marchés sont toujours des lieux magiques. Leur architecture passante, les voix qui s'appellent, se répondent, les produits étalés excitent les sens. Peut-être une sorte de sein maternel, odorant, prometteur...

Lire la suite