Bacalau eyes.

Publié le par jissey moro

lisbonne canon 223

 

            Il suffit de peu pour devenir fou dans cette ville. Entrer dans les écailles d'une morue et promener son regard rond dans les rues de la ville. Alors tout change. On habite une autrecité. Folle, fanstasque, les ercrets de son architecture se révèlent par le jeu des torsions et il n'y aplus qu'à se laisser gondoler aussi après tout.

 

lisbonne24

lisbonne14

lisbonne27

 

lisbonne4

lisbonne canon 229

Commenter cet article