Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le banquet

Le banquet

Serait-elle capable encore d'écrire une lettre d'amour ? En serait -elle capable ? Elle tenterait de dessiner les contours d'un visage, d'un corps. Elle voudrait retrouver l'élan, la brûlure, les palpitations; elle fouillerait dans sa mémoire, soulèverait...

Lire la suite

Le point du jour.

Le point du jour.

Ce n'est plus la nuit, sans doute, ce n'est pas le jour encore, non plus. Matin qui n'en veut plus de l'obscurité; nuit qui n'en peut plus de refuser de donner leur nom aux choses. Le point du jour. Plus fort encore que le coucher du soleil. Le néant...

Lire la suite

Une autre île.

Une autre île.

Une autre île sous ce toit, écho caché, couché sous ce rouge passion. Ile du sud, île du nord. Un autre il sous ce toi ? Chaque image derrière l'écran voile l'insaisissable réel qui s'échappe et s'enfuit. Soleil noyé à l'envers dans une flaque où surnagent...

Lire la suite

L'autre préoccupation du marin.

L'autre préoccupation du marin.

Du cuivre éthéré des débuts du jour, aux ors ruisselants des derniers feux du soir, nous, les marins, explorons les cieux, les lisons, les affublons de mille qualificatifs pour tenter d'interroger les auspices du temps. Variations incessantes, réponses...

Lire la suite

Etraves

Etraves

Difficile d'imaginer un corps sans visage , difficile d'imaginer un vaisseau sans étrave . Exposés, l'un comme l'autre aux bourrasques colériques, aux éblouissements joyeux, aux engelures paralysantes, aux accidents de parcours, aux caresses excessives,...

Lire la suite

Les privilèges de l'aube.

Les privilèges de l'aube.

L'aube est l'amie du marin. Parmi les privilèges de son état de vagabond des eaux salées, le réalisme de ses trajets incertains lui impose souvent de lever l'ancre, (l'encre) avant que le jour ne soit vraiment levé. C'est ainsi qu'il profite de la naissance...

Lire la suite

Contre nuit

Contre nuit

Contre la nuit tu ne peux rien. Inéluctable. Elle absorbe, les choses, les gens, les sépare irrémédiablement. Tout se confond, se fond dans un dégradé consolant que l'on appelle coucher de soleil. Le soleil ne se couche pas. Il nous laisse. Face à nous...

Lire la suite

La barque du terrien

La barque du terrien

Il y a d'improbables convergences et pourtant des proximités d'esprit. Le vélo. Le vélo et sa cousine nautique, la barque. Les îles sont leur Eden. Comment s'évader d'une île sans barque et comment s'évader dans une île sans vélo? L'une comme l'autre...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>