Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Cascais transit.

Cascais transit.

Cela pourrait -être toi, ou un autre. La ville s'y prête. Attendre. Oui. Attendre. Entre tes doigts le téléphone. Toujours ligoté, toujours otage, d'ailleurs si prêt du Tage. D'ailleurs qui t'appellerait. Tu arrive de nulle part. Tu surgis d'un passé...

Lire la suite

à l'ombre de Fernando Pessoa.

à l'ombre de Fernando Pessoa.

C'est un peu pour cela que tu es venu à Lisbonne. Errer dans les rues obliques, te perdre dans une sorte de jeu de marelle pas toujours marant. Attendre le moment où tu sentirais de l'intérieur sa peau dans ta peau. Il ne reste plus que son costume vide,...

Lire la suite

Bacalau eyes.

Bacalau eyes.

Il suffit de peu pour devenir fou dans cette ville. Entrer dans les écailles d'une morue et promener son regard rond dans les rues de la ville. Alors tout change. On habite une autrecité. Folle, fanstasque, les ercrets de son architecture se révèlent...

Lire la suite

Lisbonne, ville soir

Lisbonne, ville soir

Attendre la nuit au bord du Tage comme on attend une amie. Se distraire du silence de cette évasion liquide qui laisse toute sa place au soleil. Suivre les lignes qui fuient, ondulent, se confondent finalement. Fado, cette nostalgie de la nostalgie dont...

Lire la suite

Les pavés de Lisbonne

Les pavés de Lisbonne

Plus que traverser Lisbonne, j'ai eu le sentiment d'être traversé par cette ville. On ne sait pas toujours où mettre les pieds. Difficile d'imaginer le nombre de pavés qui couvrent ses artères. Jeux de basalte et de calcaire trié, classé, agencé savamment,...

Lire la suite